jeudi 8 décembre 2011

2 extraits du Dexter S06E11

Cet article est : 
L'avant-dernier épisode de la saison 6 de Dexter sera diffusé le dimanche 11 Décembre 2011 sur Showtime.
Voici deux extraits vidéo de "Talk To The Hand".



Partagez cet article sur Twitter ou Facebook :

3 commentaires:

  1. On ne voit plus le temps passé sur ce site, tellement tout est captivant...quelle belle générosité de nous partager vos connaissances gratuitement...
    horoscope

    RépondreSupprimer
  2. Oo ... Là je crois que c'est plutôt clair ...
    Ca me rappelle le tout premier épisode : "Je ne ressens rien pour quoi que ce soit ou qui que ce soit, mais si j'avais des sentiments ce serait pour Deb"

    Cette série, ça devient ... n'importe quoi !
    Entre les sentiments incestueux de Deb et l'absence de code ... C'est vrai quoi ! Avant, Dexter ne tuait que ceux qui avaient échappé à la justice, maintenant il les tue avant qu'ils aient pu être jugés.

    On verra bien dimanche ...

    RépondreSupprimer
  3. Je pense plutôt que ça donne l'ouverture parfaite à Deb pour qu'elle ne se voile plus la face vis-à-vis de son frère. En admettant qu'elle l'adore vraiment (par exemple la psy dirait qu'elle projette l'affection qu'elle n'a ni eu de son père, ni d'aucun homme de sa vie, sur Dexter), on n'est pas obligé d'en arriver à la conclusion qu'elle l'aime comme un amant. La psy évoque simplement la chose pour qu'enfin Deb prenne conscience de la nature de ses sentiments.

    Bref, tout ça pour dire que, si elle s'avoue à elle même que Dexter est l'homme principal de sa vie et qu'elle doit faire plus d'efforts pour le supporter en retour, alors on pourrait assister à certaines découvertes "inopinées" qui réorienteraient cette relation "fraternellement formelle" qu'on connait depuis les tout débuts.

    Pour moi, plutôt que se plaindre que ça a l'air dégueulasse (uniquement d'après l'extrait diffusé), j'ose espérer que c'est un choix audacieux des scénaristes pour justifier un changement qui trouverait sa source dans les sentiments d'un personnage (plutôt que d'un autre concours de circonstances ahurissant qui viendrait parasiter, certainement, l'histoire dans sa globalité).

    Je pense pas que les auteurs aient pu se dire "tiens, on va caser un truc sentimentalement tordu pour redonner de l'intérêt à la série". D'autre part je pense pas qu'ils évoquent l'inceste comme un sujet "message", comme la série sait si bien le faire concernant l'introspection et la réflexion sur divers points de l’existence. Donc en gros ce que j'essaie de dire, c'est que c'est sûrement pas du "n'importe quoi" sur fond d'objectifs d'audience.

    Vivement les 11 et 12 (je pense attendre d'avoir les deux sous la main pour enchaîner, histoire d'optimiser l'adhésion à l'ambiance du final).
    Puis, une fois ça passé, on saura si on peut envisager vaguement la tête qu'aura la saison 7, ou si il faudra attendre que les saints-scénaristes aient achevé leur pèlerinage vers... on ne sait où :)

    Vivement la saison 7. Qu'elle soit fidèle et originale. Je pense que la 6 aura été très originale tout de même, et suffisamment fidèle pour affirmer qu'elle corrige le tir de la 5, elle-même bonne (c'est Dexter quoi), mais trop "vitrifiée" (adjectif que j'ai en tête et qui semble coller). Beaucoup en conviendront.

    Bonne attente à tous.

    RépondreSupprimer